La maudite comparaison (et ce qu’elle m’a apprise)

Je l’admets, il m’arrive parfois de me comparer aux autres mamans ! Pas de comparaison sur les différentes façons de faire ; toutes les mamans font de leur mieux et je suis très mal placée pour juger qui que ce soit…

Non, il m’arrive en fait de me comparer et d’envier les mamans qui ont retrouvé leur taille d’avant grossesse. Je sais que c’est cliché de le dire et je sais que je devrais m’émerveiller devant le petit miracle que mon corps a produit (ce que je fais aussi !), mais c’est plus fort que moi, je les trouve donc chanceuses, elles ! Même si j’ai plusieurs amies mamans qui ont pu remettre leurs jeans préférés 5 jours après avoir accouché, c’est vraiment lorsque je me suis remise à l’entraînement que je me suis mise à comparer mon physique à celui des autres mères.

Après mon accouchement, le médecin avait été catégorique, pas d’activité physique pendant 8 semaines et c’était bien correct de même. J’étais heureuse dans mon linge mou à allaiter et à bercer Marguerite. Mais comme ma mini est née le 5 novembre, y’a bien fallu que je traverse les Fêtes et que je me rende à l’évidence : RIEN ne me faisait. Je n’ai pas trop bronché et mon amoureux a eu la générosité de m’offrir une grosse séance de magasinage pour Noël, ce qui m’a (beaucoup !) remonté le moral.

C’est donc le 5 janvier 2017, huit semaines pile poile après avoir expulsé un humain de mon corps, que je m’y suis remise en m’inscrivant aux cours pour maman du studio Locomotion (je vous en parle ici). Ce jour-là, avec mon nouveau ti-kit-de-sportive sur le dos et mon poupon de tout juste 2 mois qui roupillait dans sa coquille, je me dirigeais, sans le savoir, vers un beau grand mur : celui de la comparaison.

Comme je le disais, j’ai quelques amies qui ont eu un bébé récemment et elles ont toutes retrouvé leur taille d’avant grossesse illico. Au début, je me disais que c’était des exceptions, que le corps met beaucoup de temps à reprendre sa forme, que mes vergetures ne disparaîtraient peut-être pas, mais que mon mou, lui, finirait bien par se raffermir un peu. Et surtout, je pensais que je n’étais pas la seule.

Quand les autres mamans inscrites se sont mises à arriver, j’ai réalisé que j’étais pas mal la seule qui n’avait pas de taille de guêpe. Heureusement, les moms de mon cours sont toutes plus gentilles les unes que les autres et je me suis rapidement sentie à l’aise et heureuse de les retrouver chaque semaine. Malgré tout, je me sentais un peu seule avec mes kilos en trop… Jusqu’à ce que j’aie le courage d’en parler à une maman que je trouvais donc belle et en forme et c’est à ce moment-là que j’ai réalisé à quel point tout est une question de perception. Elle m’a avoué qu’elle ne rentrait pas dans la moitié de ses pantalons et que bien qu’elle soit en forme, 8 mois s’étaient écoulés depuis la naissance de son beau fiston et elle n’avait toujours pas retrouvé son poids. Ça m’a vraiment ouvert les yeux.

Cette maman m’a fait comprendre que les apparences sont souvent trompeuses et que cette maudite comparaison (qu’on s’impose toutes plus ou moins) nous rend seulement plus misérables. J’ai horreur de l’expression : « quand on se regarde, on se désole et quand on se compare, on se console » parce que ce n’est tout simplement pas vrai. Le vrai réconfort survient lorsqu’on cesse de se trouver plus ou moins belle-grosse-intelligente-riche-confiante-heureuse-amoureuse-laide-fatiguée-wise-alouette que quelqu’un et qu’on commence à se comprendre et à se soutenir entre femmes. On est toutes confrontées à des défis et de notre perspective, notre situation nous semble tellement pire que celle des autres… mais non.

Ceci dit, ça reste quand même un work in progress pour moi aussi !


2 réflexions sur “La maudite comparaison (et ce qu’elle m’a apprise)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s