« Kilo Zen » – faire la paix avec la nourriture

Le livre Kilo Zen coécrit par la critique gastronomique Marie-Claude Lortie et la nutritionniste Guylaine Guevremont m’a vraiment ouvert les yeux sur la relation toxique que j’entretiens avec la nourriture. C’est un livre qui fait du bien, qui déculpabilise et qui nous donne des outils pour devenir un mangeur intuitif. C’est-à-dire quelqu’un qui mange quand il a faim et qui cesse lorsqu’il est repu. Ça semble facile dit comme ça, mais cette lecture m’a vraiment aidée à comprendre pourquoi je n’arrive plus à reconnaître mes signaux de satiété, pourquoi j’engraisse de plus en plus facilement et pourquoi mes kilos sont de plus en plus difficiles à perdre.

Mais avant toute chose, Kilo Zen m’apprend à me libérer lentement de toutes ses règles que je m’impose depuis presque toujours. 

J’ai commencé à prendre du poids plus facilement vers l’âge de 12 ans. J’étais une nageuse qui s’entraînait plusieurs fois par semaine, mais mon métabolisme est de nature très slow, alors ce qui devait arriver, arriva l’été précédant mon entrée au secondaire : je me suis mise au régime ! Adieu sucreries, desserts, chips, frites, crème glacée, bonbons, et tout autre aliment que je jugeais « engraissant ».

Soyons bien clairs, je n’étais pas en surpoids ou potelée, mon corps se transformait à cause de la puberté, point. Sauf que, à ce moment-là, dans ma tête de jeune adolescente, c’était la fin du monde : « Aux grands maux, me suis-je dit, les grands moyens ». À partir de ce moment-là, mon poids n’a jamais cessé de fluctuer, de jouer au yoyo à grands coups de diète, d’exercice, d’amour, de peines d’amour et d’anxiété.

J’en ai marre et j’essaie donc de changer ma façon de voir les choses et, surtout, d’améliorer ma relation avec la nourriture, mon poids et l’image que je me fais du corps idéal.

Je ne veux pas montrer à ma fille que c’est acceptable de critiquer son apparence physique tous les jours, je ne veux pas vivre  en me surveillant constamment de peur d’engraisser, je ne veux pas être anxieuse à chaque fois qu’on me prend en photo de peur que l’angle ne m’avantage pas… sérieusement c’est épuisant, malsain et ce n’est pas ça la vie.

Devenir un mangeur intuitif 

Dans leur livre, Lortie et Guevremont nous expliquent un concept simple, mais pourtant très difficile à accepter : les régimes, ça ne fonctionne pas.

« Quand j’entends dire que pour perdre du poids, il suffit de bouger plus et de manger moins, j’ai envie de hurler. Hurler l’incompréhension et la solitude que vivent toutes les personnes qui, à grands coups de courage et de volonté se mettent au régime années après années, sans résultats durables (…)

Pourtant la solution est simple : le corps envoie des signaux de faim et de satiété qui, lorsqu’ils sont écoutés, nous permettent de maintenir le poids que la nature a prévu pour nous. » (Guylaine Guevremont, Kilo Zen, p.12)

Tout au long du livre, les deux auteures nous expliquent, sans jamais nous culpabiliser, les comportements malsains par rapport à la nourriture que nous adoptons souvent sans même nous en rendre compte.

Comme elles le disent si bien, la perte de poids ne rend pas heureux, c’est le bonheur qui aide la perte de poids. Ainsi, adieu les régimes, les interdits, les « je fais juste attention » : il faut réapprendre à manger comme nos minis, c’est-à-dire quand on a faim.

Ce livre m’a ouvert les yeux. Évidemment, ma démarche vers l’atteinte et l’acceptation de mon poids naturel est encore loin d’être achevée, mais je constate déjà les bienfaits de cette lecture sur mon bien-être général… et c’est déjà beaucoup !

Je vous le recommande chaudement.


2 réflexions sur “« Kilo Zen » – faire la paix avec la nourriture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s